Le rugissement de la “Tigresse”

Le rugissement de la “Tigresse”

“…mais alors si tout ça est absolument vide, comme je le vois, 
pourquoi, mais alors pourquoi tout cet énorme bordel ?”

À la question “Pourquoi tout ce bordel ?”, je n’ai pas trouvé de réponse relative. 

Par contre, je vois que du point de vue absolu “pourquoi ?” est une mini histoire. Ça reste un concept, un germe “d’intelligence”, qui semble contenir toutes les interrogations, mais dont nous pouvons nous passer. C’est intéressant de constater qu’un seul mot peut engendrer tout un univers d’histoires ou en incarner toute la potentialité. S’il nous permet de le faire, il peut également en devenir le point final.

Lorsque nous regardons ce “pourquoi ?” comme un concept, cela nous renvoie drôlement à notre Nature. C’est un peu comme lâcher la tension d’un élastique. C’est assez dévastateur. D’un seul coup, nous redevenons la “Tigresse” redoutable du monde “sauvage” à l’aube de l’humanité… “Grrrrrrrrrr”


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image