Lumière source

Lumière source

La simple Êtreté contient tout. De la même façon que la pure lumière contient tous les cinémas, tous les rêves.
Illusionnés, c’est dans l’un de nos “films” que nous recherchons la Lumière. C’est aussi dans l’un de nos films que nous peinons, que nous échouons ou que nous croyons réussir. Aucun de nos “rêves” ne nous réveillera. Illusionné, c’est en rêve que nous recherchons une lumière de rêve.

Contempler, c’est directement faire face à l’inconnu de l’instant. C’est l’accepter et s’accepter. D’un coup, c’est basculer pour se retrouver en l’Être et en la pure Présence. Arriver ici, dans le “vivant”, nous délivre de tout refuge dans une stratégie mentale, de tout attachement au scénario, de toute obsession de le récrire.
Vivre l’Êtreté, c’est comme fixer la lumière du projecteur. Mais ici quel ennui pour ceux qui veulent encore une histoire.