Coincé ici

Coincé ici

Déjà, nous sommes dans l’instant vivant. Nous y sommes “coincés” et rien ne peut nous en séparer. Nos états, nos pensées, n’ont pas ce pouvoir. Cela ne fait que nous en distraire, mais nous sommes distraits ici, dans l’instant présent.

Contempler, c’est accepter cet état de fait. Quoi que nous voulons, quoi que nous pensons, nous sommes ici dans l’instant. Accepter, c’est “rendre les armes”. C’est laisser tomber tous les “films”, les projections , les argumentations, tout ce que nous tentons d’imposer à la place de la Présence qui Est.