Notre appartenance

Notre appartenance

Avant que nous décidions d’entreprendre quoi que ce soit, nous sommes pleinement affirmés, entièrement manifestés. Tous nos “faires” n’y changent rien. A présent, cette proclamation spontanée, nous l’acceptons plus ou moins.

Moins nous l’acceptons, plus nous détenons l’illusion d’un pouvoir personnel, d’une autonomie propre. Plus nous la reconnaissons, moins nous désirons nous confirmer à travers une volonté particulière. Ainsi, simplement, nous nous vivons comme une expression du Grand Tout.