jeu des formes

jeu des formes

Notre Êtreté s’autoproclame indépendamment de tout ce que nous entreprenons. Pourtant, dans notre confusion, nous voulons croire qu’elle devient ce que nous en faisons.

Dans leurs formes extérieures, les choses changent et apparaissent différemment. Sur le plan de leur nature, elles demeurent stables. Aucune de nos interventions, aucun de nos “faires” ne peut les transformer au niveau de leur Nature essentielle.

Plutôt que de nous limiter et de choisir l’apparence, l’aspect superficiel de nos constructions, nous devrions continuer de voir et de vivre ce qu’elles ne cessent d’être en réalité.