Notre légende

Notre légende

Si nous ne sommes pas éveillés, c’est parce que nous n’avons pas laissé choir notre “personnage”. Lui seul représente l’illusion, le “second imaginaire” qui nous garde dans la dualité.
Il est tel notre reflet, notre ombre avec lesquels nous “jouons”. Il est notre création, l’histoire dans laquelle nous nous enfermons. Ce n’est donc qu’une simple légende, la nôtre, qu’il nous faut démystifier. Pourtant, curieusement, nous n’y sommes toujours pas arrivés.