Pensées filantes

Pensées filantes

Nos pensées sont furtives et éphémères. À peine s’élèvent-elles, que déjà elles disparaissent.
Nous pensons qu’elles durent, mais c’est seulement que nous les rejouons, que nous les repensons.
Ce qui importe, ce qui compte, c’est “cela” en quoi elles viennent et repartent.
“Cela” est immuable et constant.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image