Proclamé par la vie

Proclamé par la vie

A travers la contemplation, on s’abandonne à l’Esprit même, comme la vague s’abandonne à l’océan.

La clé repose sur le fait de “s’abandonner”. Il n’y a pas à rester des heures sur un coussin. Il y a à se lâcher en notre Être, à laisser choir la volonté du personnage.

Ici, déjà nous sommes proclamés, sans que l’on ait la nécessité de “se faire”, de se revendiquer soi-même.