Qui prétend que nous sommes “égarés” ?

Qui prétend que nous sommes “égarés” ?

Parce que nous validons l’idée d’un “égarement”, nous validons aussi l’idée d’un “chemin” et donc celle de “retrouvailles”. Nous donnons de l’ascendance à une de nos idées et il s’en suit un chapelet d’idées. 

Dans nos pensées nous voulons une certitude, une confirmation, du fait que nous avons permis à l’une d’elles de nous mettre en cause. Ce sont seulement des idées ! Elles existent parce que “nous Sommes” et que nous les faisons exister. Ce n’est pas le reflet qui a le pouvoir de nous confirmer. C’est “celui” qui voit le reflet. Sans “celui” qui se tient devant le miroir, il n’y aurait pas de reflet. Par ailleurs, “celui-ci” n’a pas besoin de se regarder. Il n’a pas besoin de confirmation.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image