Qui s’oppose à la vérité ?

Qui s’oppose à la vérité ?

“Entrer et sortir”, “y être et ne pas y être”, voilà le jeu incessant de l’illusion et la façon qu’elle utilise pour se perpétuer. Comment se fait-il qu’il faille autant de temps pour qu’une solution s’impose et déjoue ce mouvement d’aller-retour ?

Pourtant, cette alternance, cette “concurrence” ne s’exerce pas entre deux parties réelles. À travers le “personnage”, n’est-ce pas qu’une idée vide, qu’une ombre, qui prétend s’imposer comme un choix, comme une vraie alternative au regard de la vérité ?


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image