Rien ne s’ajoute à la simplicité fondamentale

Rien ne s’ajoute à la simplicité fondamentale

Mettez-vous dans la vérité de l’instant. Non pas dans la routine et la comédie du personnage. Arrêtez de le réciter en vous et autour de vous.

Jusqu’ici, nous n’avons fait que le spiritualiser. Dans les faits, nous continuons de le servir, d’aimer ce “rôle” comme nous-mêmes.

En nous et partout, la vérité est libre de tout jeu, de tout artifice. Elle s’autoproclame spontanément. Elle n’a pas besoin d’état ni de posture qui nécessite d’être maintenu par un imposteur, par un “second” illusoire.