S’initier à la contemplation

S’initier à la contemplation

Durant 10 minutes retirez-vous… laissez toute la place, de manière que seule l’êtreté demeure.
Ainsi, dans un premier temps, vous mesurerez avec quelle force votre personnage tente d’occuper le champ afin d’exercer sa volonté.
En contrepartie, dans les absences de ce dernier, vous découvrirez la Présence-clarté, l’émergence naturelle, la douce flamme de votre “âme-cœur”.
Tant que nous n’avons pas reconnu, permis la Présence-clarté qui vient avant, qui précède le personnage et qui en est l’origine, il n’y a pas d’adhésion, d’assimilation avec la contemplation.
L’entrée en contemplation dépend du fait de contacter “l’être” tout en s’oubliant, tout en désertant le rôle.
La contemplation est la Nature de l’être. Elle est son visage authentique. Ce n’est pas un “faire” ou une “posture”.
C’est le miroir de l’eau qui se reforme spontanément, dès que l’agitation et les tourments cessent.
C’est l’Espace sacré où la lumière du Soleil et le Ciel infini viennent se réfléchir.


 

Une pensée sur “S’initier à la contemplation

  1. Micheline

    Bonjour Denis, gratitude pour tous ces merveilleux textes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image