Se perdre et se trouver

Vous vous croyez perdu ? Alors, peut-être que vous ne l’êtes “pas assez” !

Il n’y a rien de tel que de se perdre pour finalement se trouver. Mais, il se peut que vous ne l’ayez pas encore accepté. Il se peut que vous n’ayez pas réalisé que cela n’arrive qu’à votre “personnage”.

Laissez le néant, la désolation, la défaite, vous “exhumer”. Laissez-les vous montrer, vous faire ressentir et vivre la Présence simple et infinie que recèle naturellement votre Être.

Sur Mystique (le 27/01/10) : L’espoir d’être “quelqu’un”… 

9 réponses sur “Se perdre et se trouver”

  1. Cher Denis,

    Ton message sonne juste en ce moment:je ressens cette impression d’être perdue,de ne rien vouloir ni savoir et ce n’est sans doute pas « assez », il y a encore un espoir pour ce personnage que cela débouchera sur quelque chose!!!

    Essayer d’accepter n’est pas approprié alors laissons ce vide s’exprimer dans la Présence.

    Il n’y a pas de questions simplement une attente lucide et bienveillante….

    Merci pour ces paroles qui vont droit au coeur!

    odile

  2. je n’ai plus rien à dire de ses belles paroles, le panneau indicateur n’indique plus rien, j’en suis désolé. Amitiés Yves

  3. Oui Denis « ce secret espoir d’être quelqu’un » ce subtil reflet que nous validons en permanence dans l’espoir « qu’enfin quelqu’un trouve quelque chose » ! Ce néant en fait, cette désolation je l’appelle tout simplement « la mort de ce subtil espoir » la mort…. !

    Bien sûr le panneau indicateur ne peut rien indiquer, car en fait, il n’y en a jamais eu hormis pour ce « subtil espoir d’être quelqu’un » Il n’y a que cette présence-conscience-connaissance qui est aussi l’expérience et la substance de l’expérience. Pour la plupart nous l’avons compris et pour certains ces flashs l’ont révélée et puis ils sont partis. Mais comme tu le disais c’est ce qui reste après toutes expériences qui nous révèlent. Je souscris à ce que dit Odile « Il n’y a pas de questions simplement une attente lucide et bienveillante…. » Oui une attente qui n’est qu’un regard qui accueille, qui s’actualise, qui s’approfondit ! Comme tu le dis « la vérité n’a pas besoin de toi pour être vraie ». je terminerai par cette phrase, juste, que tu me répétais lors de notre rencontre « on s’en fout » ! quelle claque pour ce subtil espoir qui veut valider « ce sens d’être quelqu’un ».

    Merci de ne pas donner de grain à moudre et de laisser ainsi « ce fameux espoir…mourir » dans l’accueil de qui nous sommes toujours ! car en fait toute explication ne fait que perpétuer « ce subtil espoir d’être quelqu’un »…..qui trouvera à la prochaine réponse, au lieu de s’accueillir ici, sans autre réponse que ce retour à cet accueil! Merci

  4. Bonjour Odile, bonjour Yves, bonjour Vincent,

    L’attente, elle-même, n’est-elle pas encore de l’espoir ?

    L’attente, même la plus tranquille, “occulte”, “amoindrit”, “disqualifie” la vérité qui est ici. C’est une façon de détourner le regard. C’est justement “l’attente”, cette énergie investie à imaginer, à projeter qui provoque une distraction et nous fait ressentir un manque.

    Maintenant, pourquoi la vérité de cet instant ne serait-elle pas valable ? Que manque-t-il ? Que doit-il s’ajouter ? Une expérience de plus ? Une confirmation, une évidence de plus ?

    Cette évidence quelle est-elle ? Un voile qui se déchire ? Un signe dans le ciel ? …

    Finalement, n’est-ce pas nous qui suscitons et validons l’expérience, plutôt que l’inverse ? L’évidence c’est nous, le signe c’est nous, le voile qui se déchire, nous aussi.

  5. Tout à fait Denis, c’est pour cela que j’appelle cette attente « un regard qui s’accueille, s’actualise, s’approfondit »..ce n’est qu’un mot car « en fait » on n’attend plus rien. Il suffit d’être et laisser cela nous aimanter, nous saisir, nous rejoindre en cessant de valider le « reflet, cette fascination de l’ombre » et « voir » qu’en fait « elle n’a aucun pouvoir car « nous sommes » quoi qu’il puisse se dérouler, c’est parce que « nous sommes c’est tout ! » ! Comme tu le disais « il y a le marionnettiste le mouvement, le bras, la main et la marionnette » (façon de parler, car les mots n’expliquent rien, ou alors ils n’expliquent que l’aspect duel de ce qui se manifeste, donc rien de ce qui nous concerne:o)). Une fois vu que la marionnette n’a aucun pouvoir par elle-même car sans « Cela » il n’y a rien et bien on fait ce qu’on doit faire, il n’y plus d’attente mais laisser « être »…Mais rien ne nous appartient (en tant que personnage) « Cela se trouve et se reconnaît » donc on s’accueille en permanence…..quand au reste…je me répète « je m’en fous » ! Merci Denis et bonne journée à tous

  6. ps quand je dis « ou alors il n’explique que l’aspect duel de ce qui se manifeste » je ne dis pas que ce qui se manifeste est duel, mais que le mental, pas les mots qu’il veut mettre dessus crée la dualité, c’est ainsi, donc il n’a aucune importance, car en fait, les choses sont comme elles sont quelle que soit son interprétation !

  7. Cher Denis, cher Vincent,cher Yves,

    un petit oiseau sur le bord de la fenêtre…;et c’est TOUT !

    Ah!les mots sont utiles et trompeurs! bien sur dans attente il y a espoir, donc juste être et accueillir ce que la Vie propose dans un silence sans qualification….

    Cette évidence « absolue », sans manque, est celle de l’instant complet en lui-même…

    Il y avait une question…elle s’est envolée!ainsi que l’oiseau !

    Ne pas détourner le regard de ce qui est…

    Bonne journée. Amitiés.

  8. bonjour Denis, Odile, Yves

    Au-delà des mots, je voudrais dire que ce qui se dit ici est vraiment une célébration de nous-mêmes. Et je remercie Denis de ce miroir qui reflète gratuitement le « vivant » qui vibre en nous et qu’il exprime si bien « dans la nudité d’être »

    Merci à vous, merci Denis de ce cadeau du coeur que tu nous offres en permanence par cette spontanéité qui vient du « vivant que nous reconnaissons immédiatement en nous » !

  9. Merci Denis de cette 2ème vidéo qui nous fait toucher, contacter ce quelque chose ce ressenti qui est « nous-mêmes »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.