Trois étapes

Trois étapes

Pour résumer, j’introduis de la contemplation à travers trois étapes principales :
L’union de contact, l’union qui scelle, l’union qui transforme.

Afin de vivre la contemplation, il nous faut avant tout savoir revenir “à la maison”, dans notre cœur. Je parle de “contacter” ou encore de “se reconnecter” au Soi, à l’Être, à notre Nature véritable ou à Dieu. C’est à chacun de voir ce qui lui parle.

De mon point de vue, tout ça, ne sont que différents mots pour désigner la Vérité. Ce qui importe et qui va faire la différence, c’est d’en faire l’expérience concrète en dépassant notre personnage et son esprit conceptuel. Ce qui implique de traverser le miroir du mental, de déjouer notre propre rôle avec sa volonté et sa logique. C’est comme si, identifiés à notre costume, nous devions retrouver et nous reconnaître en notre nudité.
L’autre image que je donne, c’est celle du poing qui cherche la main. C’est le passage de ce que nous croyons et voulons être, à ce que nous sommes réellement, avant toute élaboration, toute forme, toute projection.

“Contacter” est un passage, est un basculement subtil qui se joue entre deux univers, celui de l’imaginaire, du discours mental vers celui de l’être et du vivant.
Sur l’univers de l’eau apparaît l’univers des réflexions. L’un et l’autre sont intimement liés. Cependant, l’un est illusoire, l’autre réel. L’un est l’origine de l’autre.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image