Atterrir dans la Présence

|

Pour l’instant, nous sommes trop nos idées. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de contempler, afin de devenir la Présence !
Ce n’est pas tant une affaire de quantité, que d’authenticité à “Être”. C’est ce retour, cette simplification en notre “État initial”, qui nous permet de reconnaître l’irréalité de toutes nos pensées.
Aussi, contempler, découle davantage de l’abandon de notre personnage, que du temps qu’il croit devoir y consacrer !

Il s’agit d’adhérer à la Présence plus qu’à nos idées, pour que la “bascule” s’opère. C’est ce qui fait qu’en vérité, la Source vient “avant”, et que nous cessions de l’attendre “après” toutes nos conditions illusoires.

Partager :

A lire également