Avec ou sans le personnage ?

Avec ou sans le personnage ?

Il me semble crucial de conserver cette foi, cette logique que, si nous pouvons nous illusionner, nous pouvons à l’inverse nous désillusionner. Si nous pouvons “entrer”, nous pouvons “sortir”. Ce choix demeure et il nous appartient. Nous avons la possibilité de nous “retourner” afin d’inverser notre trajectoire et notre “destination”.

Cela repose sur le fait de reconnaître la volonté que nous suivons et aussi de prendre la décision d’en changer. Par “volonté”, j’entends notre motivation, le but réel et prioritaire auquel nous nous consacrons. Mais, c’est aussi l’idée, la “définition” que nous avons de nous-mêmes, à travers une “image”, un “personnage”, que nous favorisons, que nous servons avec obéissance et fatalisme.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image