Cela qui nous précède

Cela qui nous précède

Dans notre quête d’absolu, nous en arrivons toujours à regarder, à suivre “l’objet”, comme nous le faisons d’ordinaire dans notre vie relative. Ainsi, nous conservons la même approche duelle.
Connaitre Soi, ce n’est pas découvrir un “autre” mais le “sujet”. Ce n’est pas par un regard et une observation provenant d’un point de vue “extérieure” que nous progresserons.

Nous sommes déjà “cela même” que nous recherchons. Nous ne pouvons l’être davantage. Pourquoi continuer à faire comme si nous étions différents ? Pourquoi rechercher à “avoir”, espérer trouver “cela” que nous sommes ? Toute recherche par avance est caduque. Aucune ne peut nous sortir de l’impasse.

Qui regarde ? Qui cherche ? Qui espère ? Qui échoue ? Quel est “cela” qui endosse tous les rôles, mais qui n’en est aucun ? Reconnaissez qu’il Est déjà présent, sans qu’il n’ait la nécessité “d’avoir”, “de faire”, de se donner la preuve de sa propre existence, puisqu’avant tout, il Est.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image