Chez Soi

Chez Soi

Jusqu’à présent nous nous sommes projetés avec l’esprit. Nous avons espéré une obtention résultant d’un “faire”, ou d’un “non faire”. Nous avons voulu échanger les idées de “je n’ai pas”, “je ne suis pas” contre celles qui disent “tu as”, “tu es”… La question n’est pas de changer d’idée et d’en avoir de meilleures. Elle n’est pas de laisser un état pour un autre, mais de s’en remettre directement à la source.

Il s’agit de ne plus suivre la moindre de nos projections, de ne plus “s’échapper”, afin de se retrouver “chez Soi”. S’agiter, surenchérir dans nos réflexions, nous savons le faire. Contacter leur nature, la “chair” même des pensées, ne se situe pas sur le même plan. C’est comme se relier à la lumière plus qu’aux images qu’elle dessine sur l’écran. C’est voir le sable, la nature même du “château de sable”. De façon similaire, “rentrer chez Soi”, c’est contacter, c’est “tomber”, s’oublier, se perdre en sa nature lumineuse. En elle, nous sommes accueillis et rassérénés. nous Sommes infiniment. Elle ne varie pas au gré des pensées et des émotions. Elle est la Présence spontanément offerte, qui ne dépend ni d’une élaboration, ni d’une transformation. Elle est auto jaillissante. Elle est ce que nous sommes avant tout, pendant tout et après tout.

Ne faites pas du “chez soi”. En la nature, vous y êtes tout le temps ! Voyez… sentez l’êtreté… le vivant… le cœur… Éveillez-vous, reliez-vous à la gratuité, à l’ouverture généreuse qui ne dépend pas d’intention. nous sommes Présence et Clarté. Nous sommes Vie et amour. Ne vous réduisez pas à une ombre, à une image, à une forme. Encore, infiniment, vous êtes l’éclat, la Source origine des manifestations. Vous êtes la demeure, l’invisible, l’impalpable, l’indéfinissable, l’immuable, la totalité.