Couper la “saisie”

Couper la “saisie”

Si nous voulons “dessaouler” de l’esprit ordinaire, il vaudrait mieux que nous commencions par cesser de le faire tourner sur lui-même comme une “toupie”.
La meilleure façon de désamorcer l’esprit qui saisit, c’est de ne plus l’alimenter. Les pensées ne font qu’engendrer d’autres pensées. “Couper court”, c’est comme arrêter de “boire”, d’en reprendre. “Couper court” nous réveille de l’hypnose mentale. Ouvrir soudainement l’esprit permet d’échapper à tous les cinémas et d’arriver ici, où nous sommes.