Décider d’être authentique

Décider d’être authentique

Afin de nous mettre en contemplation, nous cessons de clamer le personnage. C’est une décision où, tel un comédien, nous arrêtons simplement de “jouer”. Nous pouvons tout stopper d’un coup puisque toute cette comédie nous appartient.
Il ne s’agit pas de se bâillonner ou de lutter contre soi-même, mais d’arrêter tout artifice afin de rencontrer “cela qui reste”, “cela” qui est premier.
Si nous souhaitons vivre en vérité, dégagés de l’illusion, nous devons en tant que personnage nous effacer. Laisser la place permet que celle-ci réapparaisse naturellement. “Ce qui reste” n’est pas un “reste” mais l’essentiel, l’affirmation spontanée et authentique de l’Être, du Soi.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image