Être contemplé

Être contemplé

Afin d’apprendre à aimer, il nous faut aimer. Il nous faut permettre à ce sentiment de réchauffer et d’habiter notre cœur.

Avoir le cœur aimant, avoir un doux soleil dans la poitrine, c’est cela l’accomplissement de la contemplation.

L’amour généreux et chaleureux, l’amour désintéressé, l’amour qui veille et prend soin, est la grâce merveilleuse qui fleurit et qui bénit notre Être.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image