Fragile

Nous n’aimons pas la fragilité et pour ne plus la ressentir, nous préférons nous protéger derrière une armure et des stratégies. La conséquence, de cette apparente protection, est qu’une grande partie de notre sensibilité se trouve ainsi écartée. En fait, nous nous trouvons prisonniers d’un masque pesant qui ne nous rend pas heureux. Pour l’imager autrement, c’est comme si nous pensions avoir acheté notre tranquillité auprès d’un caïd, mais qu’en contrepartie, c’est un climat de surveillance et de suspicion qui règne dans notre quartier.

C’est de par notre Nature que nous sommes en vulnérabilité. Il n’y a pas à le prendre personnellement, à le considérer comme un handicap ou une faiblesse.

Puisqu’aucune protection n’est réellement fiable et libératrice, autorisez-vous à vivre la fragilité du cœur nu. Vous découvrirez sa nature et en recevrez la force vitale. C’est d’elle que provient la générosité du bon cœur, la consolation réparatrice, l’amour vrai et bienveillant. Il y a tant de vie-amour qui s’offre au pied de sa touchante et précieuse fragilité.

[quote align= »left » color= »#999999″]Note : Cette fragilité est liée au fait que nous sommes mortels au regard de notre incarnation. Tous nous détenons cette fragilité. Lorsque je parle de s’abandonner, l’exemple que je donne est celui qui consiste à se laisser porter sur l’eau. Il y a du danger, nous pouvons couler. Mais curieusement, si nous lâchons tout mouvement de contrôle, si nous nous en remettons ; ça flotte, nous flottons… Quelle révélation ! Comme s’il nous fallait passer par notre fragilité pour découvrir notre invulnérabilité, lâcher la forme, la traverser, pour réaliser le fond. Ce “lâcher” n’est pas un “truc”, comme une nouvelle fuite. Ce n’est pas une démission, ou encore une performance. C’est plus comme une assimilation, un oubli du “moi” par une adhésion, une détente confiante.[/quote]

5 réponses sur “Fragile”

  1. Oui et merci Denis, comme tu le répètes souvent « nous sommes déjà nus, sous les vêtements »!

    Inutile d’en rajouter par-dessus, reposer en notre nudité, ne demande aucun effort.

    Elle nous ouvre à cette vulnérabilité de l’origine, cette reconnaissance, notre appartenance à cette nudité qui est accueil, amour de nous-mêmes en toutes choses

    Comme tu le disais dans une phrase du précédent billet (phrase forte, belle et vraie qui résonne au cœur de nous-mêmes) :

    « contactez votre Être. Donnez-vous à vous-même, dans l’espace de la Présence, confort de l’amitié.

    Merci cher Ami

  2. Cher Denis, merci…

    C’est une approche totalement nouvelle et différente vers notre coeur…

    C’est une ouverture du ressenti qui pointe vers notre être profond directement, sans compromis avec la pensée, sans questionnement compulsif.

    Nous avons tous un même coeur et la Vie nous est donnée. Accepter notre fragilité ce n’est pas accepter de souffrir, c’est accepter de ressentir… et gouter dans notre coeur tous ce que la vie nous apporte.

    Là se trouvent la joie merveilleuse, et la confiance paisible.

    Oui Denis, c’est direct et révolutionnaire ! au sens de la conversion. Plus nous « voyons » notre « faiblesse » plus notre coeur se gonfle d’Amour ! Plus on ouvre, plus cela s’ouvre !

    Bain de Gratitude pour chacun !

  3. Merci Denis, La Fragilité, que viens telle chercher sinon des peurs en nous, peur de souffrir, incompris, montrer que …. etc…. J’ai usé de se stratagème très longtemps et puis un jour ma était donnée de voir ou cela me m’étais dans une prison grande comme un pouce, alors, je me suis dis allons y ne cachons plus rien, plus une émotion, et là une autre prison m’attendait. J’étais toujours dans le contrôle en fait je n’avais pas bougé de place simplement changer la couleur de la porte de la cellule, et puis je ne sais comment je me suis laissé envahir par je n’y peux rien et cela en fait ne me regarde pas et là petit à petit j’ai « vu » que je n’étais pas fragile au contraire une force incroyable, une force d’amour de compassion était là, bien présente que je ne connaissais pas. Être fragile est une notion on est fragile par rapport a quoi? Ou a qui?

    Tout cela bien sûr avait sa place dans cette vie et je ne juge pas ce qui c’est passée ni comment

    On me dit souvent que j’ai l’air vulnérable, mais en même temps on me dit toi tu es forte.

    Les deux sont possibles quand on a l’air 🙂 Maintenant, à vrai dire, je ne sais pas, peut-être fragile, peut-être forte, un moment comme ci, un moment comme ça.

    Merci à toutes et tous de vos témoignages. et merci Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.