La division intérieure

La division intérieure

La paix intérieure ne dépend pas d’un “état” ni d’une “compréhension”. Elle découle d’une concorde et d’une amitié avec soi.
Tant qu’une part de nous s’opposera à une autre, nous resterons dans la duplicité et une lutte intérieure. C’est le non-amour qui nous divise et nous plonge dans la logique duelle.

Cette désunion n’est pas de nature réelle. Elle n’est que symbolique.
Nous ne trouvons pas l’apaisement et le bonheur en restant dans les conséquences d’un jugement et une sempiternelle course pour nous revaloriser. Nous les regagnerons en reconnaissant que c’est nous-mêmes qui “créons” une division, une opposition là où il n’y en a jamais eu.