La vanité* du personnage

La vanité* du personnage

L’effondrement du personnage c’est le nôtre, celui de notre “orgueil”, de notre “importance”, de notre côté “rebelle”. “Cela qui Est” se manifeste simplement, directement. Ce n’est pas le produit d’une intention ou d’une élaboration.

C’est pour cela que dans la démarche spirituelle l’on parle souvent de “mort à soi-même”. Le personnage ne doit pas seulement changer ou s’améliorer, mais disparaître, se trouver invalidé. Il est amené à laisser toute la place, tout le rôle qu’il occupe, afin que soit révélé notre vrai “visage”. D’une certaine façon “l’éveil” c’est faire le constat de sa propre inutilité.

* Caractère de ce qui est vain.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image