Le Ciel de l’Esprit

Le Ciel de l’Esprit

Tout s’épuise constamment en “cela”, en “l’Immuable” qui ne s’épuise pas.
Pour celui qui accepte et reçoit cet “épuisement”, cet “infini”, il connaît alors la libération en le “Ciel de l’Esprit”.
Bien que le “renouveau” s’actualise constamment dans l’instant, si nous ne le réalisons pas, si nous ne le vivons pas, malgré tout notre savoir, nous subissons la croyance de l’illusion. Nous continuons d’osciller entre la crainte et l’espoir.