Notre vrai visage

Notre vrai visage

Franchir ce que j’appelle le “Rubicon”, c’est dépasser notre personnage. C’est aller voir dans notre cœur la simplicité de notre “visage originel”. C’est enfin lever le voile de notre identité factice.
C’est reconnaître honnêtement notre imposture, l’artifice d’un “rôle” et d’une “histoire” auquel nous nous sommes associés.
Tant que nous continuerons sans nous être “démasqués”, c’est toujours en faveur de notre identité d’emprunt que nous progresserons.