Nourritures célestes

Nourritures célestes

Parce que nous ne vivons pas suffisamment la Présence, le vivant, nous sommes en asphyxie. C’est comme si nous ne recevions pas assez d’air dans nos poumons. Il nous manque cet apport, cette nourriture, ce renouveau, pour la santé du corps et de l’esprit, pour notre équilibre. Du fait de ce manque, nous tentons de compenser. Appauvris, nous hallucinons. Nous sommes entrainés dans les conceptions mentales, qui nous laissent exempts de réponses appropriées et insatisfaits.

Afin d’éviter l’emprise de la pensée discursive, de l’esprit tourné sur lui-même, il est crucial de reprendre “contact” avec l’Ouverture et la vue objective. Se brancher corps et esprit, se mettre dans l’écoute, s’orienter, nous redonne le lien, nous synchronise avec la Vie. Portés par l’actualisation et l’élan du cœur, nous recevons l’énergie pétillante du vivant. Nous sommes éclairés et guidés dans l’éclat de la Présence.

_ _ _

Note : Ne vous réduisez pas à votre “fonction cérébrale”, élargissez votre regard… Oubliant les tergiversations mentales, les délais du temps virtuel, immergez-vous pleinement dans l’instant… Laissez-vous embrasser par la Vie. Laissez-vous envelopper par l’Espace infini.

Quelle est la Vie qui donne vie ?
Elle est dans le souffle qui nous respire.
Pour connaître cette Vie, il est préférable d’habiter le concret.
Habitez ici… au milieu de tout ce qui Est.
Habitez ici… Là, où déjà vous êtes.
Ainsi, vous déserterez l’abstrait du mental.
La Vie arrive… vous arrive… et s’offre infiniment.
Laissez-la vous animer, vous ré-animer, vous rendre Vivant.