Parfait dans l’immuable

Parfait dans l’immuable

L’Êtreté est spontanée. Elle se déploie sans nous. Rien d’autre ne peut s’y ajouter, rien ne peut s’en soustraire.
L’illusion, ainsi que tous les jeux de l’esprit glissent sur elle comme l’eau sur le plumage d’un canard.
Rien n’a jamais été corrompu. Rien n’a jamais été séparé, éloigné, perdu… Tout cela n’apparaît que dans le rêve de l’homme et n’a de vérité que celle qu’il lui donne.