Rien à “gratter”

Tous les mots dans ce blog sont seulement pour l’esprit. En fait, il vaudrait mieux les oublier, car ils sont vides. Ils sont autant d’ouvertures provoquées pour “passer à travers”. Si nous nous y attardons, ils pourraient nous “garder” en retrait de l’instant. Les ratiocinations, les mastications mentales ne sont donc pas nécessaires.

À travers l’écoute, soudainement, nous pourrions nous trouver “dévastés”, ici, dans la clarté et la Présence vives.