S’attendre soi-même

S’attendre soi-même

Du fait que la vérité tout entière est disponible, qu’elle n’est pas dissimulée, que faisant partie d’elle, nous détenons toute la capacité de la reconnaître et de la vivre, ce ne peut être que par refus que nous nous en sentons différents ou séparés.
Notre hypocrisie est de nous dire que nous n’y arrivons pas et qu’il manque “quelque chose”. Pourtant, s’il n’y a pas “deux” au sein de la même totalité, il ne peut exister la moindre histoire, le moindre enjeu avec une “autre partie”.