Se libérer par l’abandon

|

L’une des rares pratiques intéressantes, qui ne favorise pas notre personnage, c’est l’abandon. C’est simple et cela ne demande pas de temps ni de conditions particulières. S’abandonner, c’est arrêter de vouloir “se tenir soi-même”. C’est redonner à la vie ce rôle qu’elle tient de sorte d’en faire l’expérience évidente.
Avant tout, nous sommes portés… nous sommes respirés… C’est ainsi ! Cela ne dépend pas d’un quelconque “faire” de notre part. Le comprendre ne suffit pas. Il s’agit de l’expérimenter afin que cela s’impose sur notre volonté. Abandonnez-vous ici à l’instant… Réalisez combien vous existez sans le personnage et sa volition.

Partager :

A lire également