Splendeur de l’ordinaire

Splendeur de l’ordinaire

Il s’agit de l’état simple et parfait auquel il n’y a rien à ajouter. Tout ajout, tout ornement jure, détonne tel un maquillage plâtreux et superflu.

Nous ne pouvons que “l’avoir”, que “l’Être”, puisqu’il est l’état primordial, l’état ordinaire non-élaboré.

Nous n’avons pas à faire quelque chose afin de l’obtenir. Plus modestement, il nous revient de repérer et d’abandonner ce que nous faisons, ce que nous ajoutons à notre comportement et qui nous masque cette simplicité, cette spontanéité.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image