Tomber sur le réel

Tomber sur le réel

Pourquoi ne sommes-nous toujours pas libérés ? Parce que notre illusion continue de s’accorder à elle-même de l’importance. Elle se définit comme l’être séparé, le chercheur spirituel, le candidat en quête de Dieu, de l’absolu. Ainsi, c’est toujours un concept qui en poursuit un autre.

Tous nos raisonnements, nos théories, nos idées sont les productions du moi illusionné. Elles ne peuvent que nous inciter à poursuivre dans sa logique. Si toute l’illusion est fausse, comme un jeu plaqué sur le réel, la reconnaître en nous devrait simplement nous en faire tomber et aboutir ici, en la conscience primordiale et éternelle.