Un “recul” en Soi

Un “recul” en Soi

Ce qui est étonnant, c’est ce petit “recul”, ce petit “mouvement intérieur” qui permet de “basculer” et de se libérer du mental.

Dans notre système habituel, nous avons tendance à essayer de comprendre avec l’esprit. Cependant, afin de “réaliser”, il convient de nous dissocier du mental. Cela revient à passer du costume et du rôle à celui qui les porte. Ce qui a pour conséquence de nous “resituer avant” et d’être à “cela” qui veut comprendre. 

Je mets des guillemets à ces mots, parce qu’il n’y a pas un réel déplacement, une réelle sortie ou entrée. Il s’agit seulement d’un jeu d’identification. À la base, “cela” qui se confond n’a aucunement bougé, n’a aucunement changé. Il ne fait que produire une croyance et s’y impliquer.

Pour le dire plus précisément, il se peut que nous nous identifiions à notre costume, pourtant, nous demeurons “cela” qui le porte.

Le fait de comprendre correspond à un “faire”, à un “événement mental”, tandis qu’ “être en cela” correspond au “Voir”. Ne pensez pas que le mental fasse obstacle au Voir. “Comprendre” procède du Voir. Par conséquent, il en est une confirmation. Comme on dit : “Il n’y a pas de fumée sans feu”. Il n’y a donc pas de compréhension sans le Voir initial, sans “cela”. La pensée semble nous accaparer, cependant ce n’est que notre pensée. Si nous nous enlaçons avec nos bras, sommes-nous pour autant prisonniers ? Ce qui s’élève dans notre esprit ne vaut que pour lui. Indépendamment, spontanément, “nous Sommes”, “cela Est” et ne varie pas.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image