Avoir un cœur

Avoir un cœur

Cela ne fait pas seulement référence au sentiment, à l’affectif ou à la dimension altruiste et empathique, mais ramène au “cœur de vie”. Finalement, c’est assez loin de l’idée romantique et angélique que l’on pourrait en avoir. Le cœur est avant tout l’organe et le moteur de la Vie. C’est un battement. C’est l’éclat du vivant. Avoir un cœur, c’est être dans la brûlure, dans la flamme vive d’amour.
“Avoir un cœur” c’est aimer, être aimé inconditionnellement. Il est probable que nous avons déjà vécu l’état amoureux et peut-être que nous le vivons encore. Il est essentiel de réaliser que cet état qui se manifeste au contact de certaines personnes n’est en rien lié à ces personnes qui l’inspirent. L’amour est la richesse du cœur, tout comme celle du feu est la lumière et sa chaleur. A la base, il s’agit d’un amour naturel et généreux. Malheureusement, la plupart d’entre nous ne vivons l’amour qu’à travers des situations bien spécifiques. De plus, étant conditionné, il est compromis et se trouve teinté d’espoir et de crainte.
L’état amoureux, c’est fondamentalement l’état de contemplation, l’état du vivant. Le fait d’être amoureux (gentiment amoureux) apporte la paix, la joie, l’énergie, l’humour… Toutes ces qualités se déploient naturellement. On pourrait dire qu’elles font partie du “package amour”. Il en va de même pour les paramitas enseignées dans le bouddhisme : générosité, éthique, patience, effort enthousiaste, concentration, sagesse.

j’ai le souvenir qu’enfant, lorsque affectivement je serrais mon nounours contre moi, cela me rendait profondément heureux. Je savais bien que cet amour ne provenait pas de ma peluche, mais j’étais étonné qu’en l’étreignant cela se donne aussi à moi.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image