Blue Note

Blue Note

“J’ai lâché tout ce qui avait de l’inertie comme le leste qui empêche le ballon de l’élever.
J’ai ressenti la vibration de ce qui est.
Alors les mots et les idées se bousculaient, tout ceci était donné.
Cette inertie venait de mes certitudes, de mes conditionnements et m’empêchait d’être ce que je suis.
Libéré alors, tout devient plus subtil, plus joyeux.
Je m’empêchais d’être heureux, de vivre la joie, de vibrer avec elle.
À certains moments, comme lorsqu’on est réunis avec quelques bons copains,
on ressent comme un accord où chacun exprime sa note, sa vibration et cet accord est ressenti comme on ressent un accord de jazz.
Je comprends alors ce que tu voulais dire quand tu me parlais de la blue-note.
Et il n’y a pas de blue-note sans l’accord qui lui donne sa raison d’être.
Il faut juste vouloir s’abandonner à la vibration de ce que l’on est,
et lâcher l’inertie du mental qui juge et qui impose sa vision de ce qui est bien ou mal, beau ou laid.
Alors on a le ressenti de ce qui ne demande qu’à s’offrir, à se donner en abondance.
Alors, on n’a plus envie de poursuivre ses anciens schémas, cette lourdeur qui est comme le doigt qui empêche le verre de cristal de vibrer et de s’exprimer.
Il faut devenir subtil, spacieux, sans entrave, se rendre disponibles à la vibration de l’Amour qui ne demande qu’à s’exprimer à travers nous comme en toute chose.
Il nous faut accepter l’immensité de l’être. J’écris ces mots sans les chercher, sans conceptualiser.
Ils expriment juste le ressenti qui me traverse à chaque instant.
C’est un don qui est d’autant plus abondant qu’il n’y a pas une personne pour le recevoir.
Je ne ressens pas de la joie mais je suis la joie. Il faut être ouvert à l’inconnu.
Depuis notre rencontre, il y avait quelque chose qui cherchait à se manifester et qui subitement aujourd’hui est apparue comme une évidence. Il y a une intelligence qui cherche à s’exprimer à travers nous, un peu comme un moteur de recherche qui nous donnerait les réponses à des questions que l’on ne s’est même pas posées.”

Claude


 

Une pensée sur “Blue Note

  1. Vincent

    OUI Claude je te rejoins dans ce que tu exprimes.
    Être tout entier là ! Ici tout à lieu, ici c’est ouvert, spacieux, c’est cette intelligence du coeur qui nous rejoint.
    L’histoire s’efface et ce que nous sommes prend le relai. Nous ne ressentons pas la joie, nous sommes la joie. Il n’y a jamais eu “deux” ! ça aime, ça vit, c’est !
    C’est comme tu le dis “Il y a une intelligence qui cherche à s’exprimer à travers nous”.
    Personne ne peut l’atteindre, c’est elle qui nous prend, qui nous rejoint et elle oeuvre d’elle-même. Ne pas porter le fardeau, comme dit Denis “le livre n’est pas l’histoire”, s’abandonner dans la douceur d’être tout simplement, se laisser rejoindre.
    Bonne journée à tous
    vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image