Le visage originel

Le visage originel

Parfois, chez certaines personnes, j’ai le sentiment qu’elles viennent me voir et m’écouter avec l’espoir de capter quelques astuces en vue d’approfondir leur contemplation. C’est vrai qu’il m’arrive d’en partager. Cependant, l’essentiel n’est pas là. La contemplation la plus parfaite réside en chacun de nous. Si, cette dernière semble nous échapper, c’est principalement parce que nous regardons ailleurs.
Il va de soi que, sans une authentique adhésion de notre part, le meilleur conseil, la meilleure “ficelle” n’est pas en mesure de nous aider. Sans le renoncement au personnage, sans l’abandon de son jeu et de notre implication dans toutes ses projections, nous ne pouvons “renaître” et succomber à l’évidente Simplicité. Nous ne pouvons qu’obtenir des reconnaissances partielles et temporaires de notre visage originel.
Quant à mon “rôle”, il ne peut être que d’encourager. Il ne se borne qu’à honorer, qu’à présenter le miroir de l’Êtreté, l’Éclat, qui, avant nous, est déjà présent.