l’esprit spontanément libre

Le plus souvent, notre esprit est comme un lieu où il y a tout le temps du bruit. Il est comme une pièce d’eau dont la surface ne se lisse jamais tant nous l’agitons.
Cependant, bien que ce bruit et cette agitation soient entretenus durant toute une vie, à l’instant où nous nous arrêtons, tout se calme instantanément.
La pureté du cœur ne vient pas de nous, mais réside en sa nature, en sa capacité à ne rien garder. Ainsi en est-il des sons, des mouvements qui se trouvent constamment libérés. Ils ne semblent persister que par la répétition soutenue que nous exerçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.