Relâcher la saisie

Relâcher la saisie

C’est par une appropriation que nous perdons notre liberté. En relâchant notre saisie, nous cessons de créer le “saisisseur” ainsi que l’objet de la saisie. Nous n’établissons plus une dualité en nous-mêmes et avec le monde.

Contempler, c’est relâcher la tension du devenir, celle d’un objectif séparé. C’est s’ouvrir à la parfaite Êtreté qui s’offre instantanément, sans que personne n’ait besoin de s’acquitter de quoi que ce soit envers quiconque.