S’abandonner à l’Êtreté

S’abandonner à l’Êtreté

Contempler ne peut pas être notre talent. Ce n’est pas le fruit de nos efforts, ou alors, il ne s’agit pas de contemplation. Ce qui différencie l’approche contemplative des autres techniques méditatives, c’est qu’elle ne repose pas sur un “état” que l’on doit maintenir.

A l’inverse, c’est par notre effacement, l’oubli de soi, que l’Êtreté s’impose comme notre condition naturelle. De la même façon que la paix et le silence réels ne réapparaissent que lorsque nous abandonnons notre action d’apaisement et de mutisme fabriqués.