Saisir pour se faire “exister”

Saisir pour se faire “exister”

D’ordinaire, nous n’assumons pas notre Présence. Nous n’assumons pas l’Être, l’Éclat initial de vie en nous. A l’inverse, tout le temps, nous sommes à la recherche de distractions, à ignorer, à oublier “Soi”. Nous voulons imposer notre volonté et nous prouver notre pseudo-liberté, en nous accordant toutes sortes d’excentricités. Nous squattons le terrain, nous le scarifions, comme pour nous prouver qu’il est nôtre.

Contempler, c’est prendre une attitude inverse. D’emblée, nous cessons de nous fuir, de nous dissimuler, de gesticuler, afin que transparaisse la lumière de l’Être. Depuis notre personnage, nous abandonnons tout jeu, toute initiative, toute ambition. Nous renonçons à toute occasion de nous faire exister en nous appropriant l’Ouverture, l’Espace même de contemplation.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image