L’unité derrière les divisions

| | |

Notre problématique dans l’illusion est de toujours recréer un enjeu entre deux parties. C’est comme si nous devions nous déterminer au regard du “mouvement” ou du “repos”, du “fond” ou de la “forme”.

En fait, nous avons les deux, l’un n’existe pas sans l’autre. Nous croyons que l’un remplace l’autre, qu’il l’exclut. Mais en réalité, l’un apparaît sur l’autre. Il s’exprime en lui, sans que cela produise de réel changement.

Partager :

A lire également