Illusion d’un second

Illusion d’un second

Vous oubliant et contemplant durant un moment, vous fera découvrir, vous fera réaliser que ça continue, que ça va très bien sans “vous”, sans un “jeu” et un “personnage”.
Certains pourraient se demander, mais “qui” découvre cela ? C’est “Celui” que nous sommes en vérité, sans la confusion, sans la superposition d’un rôle.
Paradoxalement, bien que nous sachions que le rôle est vide et illusoire, nous voulons encore croire qu’il existe “deux”. Comme un vrai et un faux “nous”. Cependant, s’il n’y a qu’un seul vrai, il n’existe pas un “second” tangible et opposable. Il n’y a “personne d’autre” qui peut prendre la place. Il n’y a donc pas de compétition, il n’y a pas d’enjeu ni d’alternative.
Il n’y a seulement que l’évidence de “Celui” qui Est, “Celui” qui n’est pas discutable ou négociable, “Celui” qui n’est pas le produit d’une fabrication.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image